Faux, le vin ne soigne pas le cancer

Un texte en circulation sur les réseaux sociaux depuis le 26 avril 2024, affirme que la consommation du vin soigne le cancer. Après vérification, c’est information est non fondée.

La réputation d’un vin bénéfique pour la santé est une croyance qui continue de résister dans la société d’aujourd’hui. C’est le cadre de cette croyance qu’un texte est publié de manière répétitive sur les réseaux sociaux pour parler des bienfaits du vin sur le cancer. Cette publication a circulé de nombreuses fois ces derniers jours dans les groupes whatsapp.

Vérification

Dans le but de tordre le cou à cette croyance sociale sur le fait que le vin soigne le cancer, nous avons fait une recherche par mots-clés (est-ce que le vin soigne le cancer ? ) sur Google. Parmi les résultats de recherche, nous avons trouvé un communiqué de presse de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) qui souligne que l’alcool est l’un des principaux facteurs de risque pour le cancer. Un article d’Allo Docteur indique qu’un verre de vin par jour ne protège pas du cancer.

Regard de l’expert

Ces vérifications ont corroboré avec les précisions sanitaires à propos, fournies par le docteur Elamé E. Franck, résident oncologie-radiothérapie. Dans un échange avec lui via Whatsapp le vendredi 26 avril 2024, il indique que « Le vin ne soigne pas le cancer ». Il précise « Cependant, du bon vin de table, pris en quantité modérée, apporte des antioxydants à l’organisme qui peuvent aider en partie en la prévention des maladies cardio-vasculaires et de certains cancers ».

« Des études ont démontré que la consommation modérée du vin rouge de bonne qualité peut réduire totalement le risque des cancers de la cavité bucale, du larynx, de l’œsophage, du côlon, du foie et du pancréas; alors que la consommation d’autres formes de boissons alcoolisées augmenterait ce même risque d’environ 40% », ajoute-t-il.

L’expert suggère tout de même de faire de nouvelles études, même s’il soulève la question qui se positionne comme un obstacle. « Toutefois, il serait nécessaire, pour avoir des chiffres plus probants, que les chercheurs mènent des essais cliniques sur des échantillons beaucoup plus larges. Sauf que cela poserait également un gros problème d’éthique. Donc voilà d’où vient le bémol », martèle le médecin.

Verdict

En conclusion, il y a lieu de retenir que le vin ne soigne pas du tout le cancer. C’est plutôt un facteur de risque. En revanche, dans les faits, une consommation modérée du vin permet d’avoir une bonne santé cardiaque.

Posted by Yoheda

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *