Bien manger c’est le début du bonheur … et de la santé: Le leitmotiv du Concours culinaire Futur Chef

C’est bien connu, pour rester en bonne santé, il faut manger au moins cinq fruits et légumes par jour. Mais pas seulement !

En effet, le secret d’une bonne alimentation, est de manger équilibré. Tous les nutriments doivent se retrouver dans le menu quotidien.

Le secret est de concocter des bons petits plats qui mettent d’accord à la fois l’odorat, la vue, le gout, et de surcroit qui rempliront les fonctions nécessaires à la santé et au bien-être d’un humain.

Lipides, protéines, glucides, sels minéraux, vitamines et eau. Rien ne doit manquer ! Vous vous demandez si c’est possible d’avoir tout cela dans une ration alimentaire journalière n’est-ce pas?  Pour obtenir des éléments de réponse à cette question, nous nous sommes rendus, ce 07 mars 2020, au concours culinaire Futur Chef MAGGI, qui s’est tenu pour la 2ème édition au festival FOMARIC à Douala.

Quand il s’agit de faire la cuisine, qu’on soit une catastrophe en cuisine, mi-figue mi-raisin ou alors véritable cordon bleu, tout le monde s’y colle. Cependant cela fait toujours plaisir de déguster un plat réalisé par un « professionnel ».

Elles étaient dix écoles sélectionnées pour la compétition au départ. Des écoles spécialisées en métiers de l’hôtellerie et de la restauration. Toutes avaient une mission, décrocher la 1ère place au prestigieux concours qui leur ferait non seulement gagner en notoriété, mais également remporter la rondelette somme d’un million de francs CFA et d’autres lots en plus. Les 2ème et 3ème prix étant de cinq cent mille francs CFA et trois cent cinquante mille francs CFA.

L’ambiance bon enfant et conviviale, faisait oublier qu’il s’agissait d’une compétition. La cérémonie était un régal pour les yeux et les oreilles : bonne musique, animations diverses, concours de danse, logistique digne de shows télévisés. 

Le décor planté, les règles du jeu expliquées, les équipes présentées, les fans club surchauffées, la compétition pouvait véritablement commencer. 2minutes 30 secondes pour faire le marché. Et pas n’importe quel ! Pour la circonstance les meilleurs échantillons de la diversité alimentaire du Cameroun avait été sélectionnés pour permettre à toutes les équipes de ne cuisiner qu’avec le meilleur. Et c’est aussi çà le secret d’une bonne cuisine : sélectionner à la base des ingrédients de qualité.

Après avoir fait le marché, chaque équipe constituée de deux personnes assistées d’une hôtesse, disposait d’une heure pour faire la cuisine. Quatre critères d’évaluation : la capacité à communiquer et à vendre les produits, la technicité, l’esthétique du plat et la dégustation du plat. Le tout sur 100 points. Le jury constitué de 4 membres, le total final était sur 400 points.

Après une cérémonie hautement riche en couleurs, et savamment orchestrée, le verdict est tombé : 1er : Home Ateliers de Bali, 2ème : Centre de Promotion de la Femme et de la Famille ; 3ème : CEFOR Hôtellerie de Deido. Ils étaient bien heureux, le public aussi, venu nombreux.

Le concours culinaire Futur Chef nous a rappelé que, contribuer à la valorisation des produits locaux, améliorer la nutrition des populations, encourager l’excellence sont des objectifs chers à Nestlé.

Ainsi, valorisons nos mets locaux et mangeons sains.

Excellente santé à toutes et à tous.

Article sponsorisé.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :